Sélectionner une page

WELKER BEC

Duo Jazz - Sax Batterie
Acheter/ écouter l'album

L’album Free Tao et le Duo Welker Bec a été à la Une de l’emission OPEN JAZZ sur FRANCE MUSIQUE le 05 mai ! Un véritable coup de coeur d’Alex Duthil pour notre album, une révélation ! Une très belle emission !

Duo né d’une rencontre autour de l’amour du jazz, de la world music et de la nature.

Marius Welker : Saxs, Flute, Clarinette, voix. Mathieu Bec : Batterie

Le duo Welker Bec est un savant mélange de belles fulgurances soniques. Née d’une respiration totalement improvisée,
aussi vivante et pulsionnelle q’un coeur qui bat, la rencontre entre ces deux électrons libres du jazz s’est faite aux fins fonds des Cévennes sauvages.

Leur répertoire et un mélange de compositions originales mais aussi d’improvisations qui, sous l’apparence de compositions travaillées, sont le résultat d’une écoute et d’une complicité de chaque seconde. Le risque est maximum car aucun plan n’est donné au départ.

Chaque musicien exprimant à travers  cette musique, son vécu et sa capacité à adapter son jeu dans l’instant.

De la bombe sonique free à la balade voluptueuse toutes les couleurs se posent sur cette texture particulière, fusion du souffle et de la peau.

Marius Welker

Marius Welker s’initie au haut-bois languedocien dès l’âge de huit ans puis suivront la grande famille des saxs, ainsi que les percussions, la batterie. Après quelques années en école de jazz (Jam, IMFP) curieux et passionné il ajoute à son jeu, les flûtes traversière ainsi que de nombreux instruments et d’effets pour créer une richesse sonore inouïe. En parallèle, fin technicien, il devient ingénieur du son et monte son propre studio en Cévennes. Grand adepte de l’improvisation, Marius Welker chante littéralement à travers ses instruments avec sincérité une musique vibrante, généreuse, dans une énergie sensible et explosive.

Mathieu Bec

Mathieu Bec est un batteur, compositeur et écrivain. Électron libre, son répertoire se situe entre le jazz, le free jazz, les musiques africaines. Formé au Conservatoire de Sauvian dans l’Hérault avant qu’il apprenne le chant diphonique et la percussion sur pierres en autodidacte. Le plus souvent accompagné d’un set de batterie réduit, ou des matériaux bruts qu’il façonne et collecte dans la nature, Mathieu Bec questionne la physiologie du rythme et de la vibration sonore utilisée comme une palette de nuances… Du Jeu de Paume à Paris où il s’est produit en passant par des festivals de musiques expérimentales comme le Lowell XFest (USA), il a tourné dans le monde entier : Canada, Europe, Afrique… https://matbec.simdif.com/